La Charte Du Parc Naturel Régional Du Pilat

 Le Parc Naturel Régional du Pilat est porté par un syndicat mixte qui regroupe les 47 communes du territoire, 4 intercommunalités, 16 « villes-portes », la Région Rhône Alpes et les Départements de la Loire et du Rhône.

Avec des altitudes variant de 140 à 1 432 mètres, ce territoire qui regroupe 50 000 habitants doit mener des actions adaptées en direction des milieux naturels, de l’urbanisme, de l’architecture et des paysages, de l’économie et de l’énergie, de l’agriculture et de la forêt, du tourisme, de l’éducation au territoire et de la culture.

La charte du Parc du Pilat, votée en 2012, détermine les objectifs à atteindre et les actions à conduire pour protéger le massif du Pilat tout en créant les conditions d’un développement économique durable. Le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale), le PLH (Plan Local d’Habitation) et les PLU (Plan Local d’Urbanisme) doivent être conformes avec ce document stratégique.

Les missions du Parc du Pilat sont les suivantes :

♦ Protéger le patrimoine;

♦ Contribuer au développement économique, social, culturel et à la qualité de vie;

♦ Assurer l’accueil, l’éducation et l’information des publics;

♦ Contribuer à l’aménagement du territoire;

♦ Réaliser des actions expérimentales dans ces domaines.

Le Schéma De Cohérence Territoriale

La Communauté de Communes des Monts du Pilat appartient au Schéma de cohérence territoriale (SCOT) Sud Loire. Instauré par la loi relative à la Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU) de décembre 2000 (renforcée par la loi Engagement National pour l’Environnement de 2010), le SCOT est destiné à coordonner dans l’espace et dans le temps les différentes politiques publiques d’aménagement du territoire sur une zone donnée.

Le SCOT Sud-Loire est un document de planification dont l’objectif majeur est de promouvoir pour les années à venir un cadre de vie de qualité pour tous les habitants des 116 communes qui forment le Sud-Loire, en mettant en œuvre un projet de développement durable.

Ce document, qui est entré en vigueur en début d’année 2014, est à présent pleinement dans sa phase de mise en œuvre. En effet, les élus du Syndicat mixte se sont attachés à élaborer collectivement ce document de planification stratégique pour les territoires des Communautés d’Agglomération de Saint-Etienne Métropole, de Loire-Forez, des Communautés de Communes du Pays de Saint-Galmier et des Monts du Pilat.

L’enjeu est d’importance puisqu’il s’agit de préparer l’avenir en matière d’urbanisme, d’habitat, de développement économique, d’équipements publics, de transport, d’implantations commerciales et d’environnement, d’ici 2030.

Ce document fixe un certain nombre d’orientations fortes, notamment en terme de maîtrise de la consommation de l’espace (limitation de l’étalement urbain), de protection des espaces naturels, agricoles et forestiers et des paysages, d’accompagnement et de maîtrise du développement commercial, etc…

Le territoire des Monts du Pilat est considéré par le SCOT Sud Loire comme un cœur vert. Il doit donc viser un développement plus qualitatif que quantitatif de se espaces, pour conforter la vie rurale, soutenir les potentiels économiques locaux (agricole, artisanal et industriel), les activités d’accueil touristique et de loisirs de pleine nature tout en préservant la biodiversité. Ces cœurs verts doivent donc rester des zones rurales actives et dynamiques. Leur développement urbain devra être strictement proportionné à leur population, à leur niveau d’équipements, de desserte et d’accessibilité.