Située en zone de montagne entre 600 et 1 400 m d’altitude, l’agriculture des Monts du Pilat est une agriculture diversifiée de moyenne montagne.

Au Recensement Général Agricole 2010, les Monts du Pilat comptaient 326 exploitations. Il s’agit plutôt d’exploitations de petite taille en bovin laitier, en élevage caprin et ovin. L’élevage bovin laitier est dominant mais l’on trouve aussi des exploitations de caprins pour le lait, d’ovins et vaches allaitantes

Les modes de commercialisation des produits agricoles sont variés : circuits traditionnels, vente à la ferme, circuits courts et points de ventes collectifs. La configuration géographique du territoire est répartie sur deux versants différents avec sur le plateau de Saint-Genest-Malifaux, des zones de prairies (humides et tourbières) et sur les versants de Bourg-Argental, des dénivellations plus importantes avec un versant sud plus sec.

Source : Agreste 2010

Nos Forêts

Sur le massif du Pilat, la forêt s’étend sur près de 33 000 hectares, couvrant ainsi près de 50 % de notre territoire.

Les taux de boisements sont cependant très variables d’un secteur à l’autre, le taux de couverture forestière est ainsi plus important dans la zone centrale du Pilat et sur les communes adossées aux crêts, soit environ 18 000 hectares sur la Communauté de Communes des Monts du Pilat.

Le peuplement forestier est dominé par la futaie résineuse à 65 %, les feuillus représentants 8 % de la surface boisée et les futaies mixtes de feuillus et résineux 28 %.

Le territoire de la Communauté de Communes des Monts du Pilat compte deux secteurs forestiers différenciés :

  • Le secteur du plateau de Saint-Genest-Malifaux avec 75 % de sapinières, dont la configuration plate facilite l’exploitation des forêts conjointement à l’activité agricole (activité de scierie significative).
  • Le secteur de Bourg-Argental, caractérisé par des pentes sèches avec des sapinières en hauteur et une dominante de pin sylvestre (Douglas).

La forêt progresse au rythme de 200 ha par an sur le territoire pour sa très grande majorité à 90 % de manière naturelle.

C’est une forêt essentiellement privée. Seuls 4 000 hectares publics sont concentrés pour 50 % sur Le Bessat, Tarentaise, Planfoy, Saint-Sauveur-en-Rue et Saint-Régis-du-Coin soit environ 12 % de la surface forestière totale du massif du Pilat.

Pour exploiter au mieux cet espace, un schéma de desserte forestière existe depuis 15 ans et un schéma de 2ème génération a été mis en place par le Parc Naturel Régional du Pilat en 2004. Une charte forestière a été mise en place depuis 2011 à l’initiative du même parc et est portée par l’ensemble des acteurs de la forêt. Elle a pour but de concilier et de mettre en valeur les différents rôles de la forêt (économique, environnemental et social).

Retrouvez la Charte Forestière du Pilat en cliquant ici

 

Agriculture, Forêts, Paysage du Pilat En Images